Web Site Builder

Sans itinéraire fixe 

                                                                                                          Sophie Cohen Scali & Jean Louis Tartas


Cette exposition est une invitation aux voyages. L’espace de rêveries, de fantaisies, d’absorption dans l'irréel nous est offert.

Même si la collusion avec le réel, l'actuel, est prégnante. Les voyages sont multiples et nos lectures peuvent se juxtaposer.

Se révèlent la cruauté du voyage forcé des migrants, la douceur du vent dans les arbres, la déchirure des pluies acides, la dentelle des berceaux,

le regard innocent du rêveur, la solitude du paysage abandonné.

L’installation, commune aux deux artistes, qui se transforme au fils des éditions, ni tout à fait une autre, ni tout à fait la même, réunit ces contrastes. Les matières douces et dures se complètent. Le mouvement obsessionnel et la lenteur du rythme insufflent du mystère.

Il n’est pas question d’avoir des réponses tangibles à tous les coups. Comme ces deux artistes, il s’agit aussi de s’aventurer sans savoir, Sans être sur. S’abandonner aux impressions, aux sensations, apportant du sens à nos histoires contemporaines.

Sans itinéraire fixe souffle de l'éternité et de l'actualité.            


                                                                                                                                                                                    ( Emmanuelle D.)